Corse. Randonnée à cheval à travers les clémentines.

Ah! la Corse, Jules en a rêvé. Il a surtout rêvé de faire selon ses propres termes une balade à cheval en famille. 

-Dis, en Corse on pourra faire une balade à cheval en famille?
-Oui bien sûr.
-Oui mais en famille, partir à quatre avec les chevaux.
-C’est ça, le gars ne nous connaît pas, et va nous laisser partir avec ses chevaux…

C’est pourtant ce que l’on l’a eu, une randonnée rien que pour nous.
Attention, on n’est pas parti avec les chevaux. Nan mais oh, on n’est pas comme ça.
Une balade d’une heure et nous sommes rentrés au bout de trois. Durant ces trois heures, déconnectés de tout ou presque, à travers les champs de clémentines nous avons découvert un petit bout de Corse, traversé des rivières, franchi un ancien pont génois,passé entre les arbres, devant les figues de barbarie, chopé des mûres au passage.
On était vraiment bien  avec en bonus des tas d’infos sur la région, sur la Corse et sur les Corses.

Jérôme le propriétaire a une dizaine de chevaux au total dont certains participent et remportent des concours.
Il faut savoir que le cheval corse n’est pas grand, il est parfois considéré à tort comme un poney. Son origine exacte est incertaine. Certains prétendent qu’il est indigène, d’autre affirment qu’il aurait été amené par l’homme. Une chose est certaine ils sont très beaux.

Jérôme était aux petits soins,  il nous a reçus  autour d’un verre où nous avons papoté tranquillement. Il fait beau et chaud, on parle de ses chevaux, de ses métiers. Il est aussi agriculteur (de châtaignes) et chanteur le soir dans les bars (de chants corses).
Il a su choisir le cheval qui convenait à chacun de nous. Pour moi c’était Gulia, une belle jument, gentille et coquine.
Gentille parce que c’est la troisième fois de ma vie que je monte à cheval il me fallait donc une gentille fille et coquine parce qu’elle ne supporte pas d’avoir quelqu’un derrière elle, on était donc en fin de cortège elle est moi. Coquine aussi parce qu’elle a la spécialité de prendre tout son temps et de partir au trot voire au galop sans prévenir pour rattraper les copains.
Je vous présente Guilia ma copine. Je sais, on a ma même coupe.

©Sabrina Penniello

Après avoir préparé nos chevaux, on fait un petit tour de manège pour s’échauffer.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Nous voilà partis pour un bon moment. On rend les chevaux, promis. En même temps Jérôme et sa fille n’étaient pas bien loin.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Ça change du centre équestre hein Julo? (je sais il est souriant mon fils)

©Sabrina Penniello

Un peu d’eau fraîche fait du bien à tout le monde.

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Sur le pont d’Avignon génois on y danse, on y danse…

©Sabrina Penniello

Sont pas superbes ces chevaux?
Nous avons fait cette balade avec Stalla di Padulella près de Moriani plage.

Pour les joindre et prendre rendez-vous 06.29.57.14.81

Publicités

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s