221B Baker Street.

Une maison qui n’existe pas, un détective qui n’a jamais existé et qui par définition n’a donc jamais enquêté. Même l’adresse n’est pas réelle et pourtant…La maison accueille encore aujourd’hui des centaines de curieux et le détective en question reçoit des centaines de lettres d’admirateurs. J’ai lu que certains fans lui demandent de résoudre des enquêtes. Les relous ! On leur dit qu’en vrai Sherlock n’existe pas ? Que le numéro 221 a été inventé pour nous les fans, que ce 221 se trouve en réalité au numéro 239. Comment je vous ai cassé le mythe en trois lignes. Mais ce n’est pas grave,cette adresse est vraiment chouette et c’est bien le plus important.

Le musée quant à lui existe bel et bien et il est très sympa. Attention deux choses moins agréables, la file d’attente (ils sont nombreux ceux qui pensent avoir la chance de rencontrer leur idole) et le prix qui a bien augmenté dommage. Toujours est-il, tout est si bien reconstitué que l’on ne fait pas la différence entre le vrai et le faux.
Avec la jolie façade le ton est donné.

©Sabrina Penniello.

Tout y est dans les moindres détails. Un Bobby vous accueille pour la photo souvenir avec pipe et couvre-chef que les gens se passent les uns après les autres.
J’en ai vu mettre la pipe à la bouche. Beurk! Dégueulasse ! Au secours ! Herpes au 221b Baker Street ! La casquette c’est pas mieux. Poux droit devant!

©Sabrina Penniello.

A l’intérieur tout semble si précieux et admirablement bien reconstitué, comme si la porte s’était refermée à une époque fort lointaine pour être à nouveau ouverte aujourd’hui rien que pour nous. Non mais je vais finir par y croire moi aussi.
Visiter ce lieu avec des enfants ou ados c’est vraiment sympa. On a eu l’occasion d’y aller à deux reprises et chaque fois Jules et Ugo ont adoré. Quand en plus les enfants en questions ont lu Le Chien des Baskeville c’est tout de suite plus fun.
Mais non c’est pas Scooby doo. Baskerville je vous dis!

©Sabrina Penniello.

C’est très sympa de voir le personnel en tenue d’époque et jouer le jeu. Sans trop en faire non plus. Attention on ne peut  pas toucher à tout, je vous rappelle que nous sommes dans un musée.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello

Ambiance Victorienne assurée.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello

La boutique est à elle seule un véritable petit musée (avis à ceux qui seraient découragés par la file d’attente).

Plus d’infos ICI.

 

Publicités

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s