Les churros de San Gines. Attention addiction!

AVIS IMPORTANT !
Si tu tiens à ta ligne passe ton chemin et vas manger une pomme.

Leçon n°1 n’avoir aucun scrupule.
Leçon n°2 savoir profiter de la vie.
Leçon n°3 se mettre aucune limite.

A présent vous êtes prêts à goûter au Paradis?  A tomber pieds joints dans une tasse de chocolat? Oui enfin à y tremper vos churros.

Nous sommes au fond d’un passage du vieux Madrid le quartier de Los Austrias. Ici se trouve le Chocolateria San Ginés. Retenez bien ce nom si vous envisagez de vous rendre à Madrid. Un peu cachée, elle se trouve au bout d’une ruelle juste après la librairie.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Venez quand vous le souhaitez elle est ouverte 7/7 jours et 24H/24.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Cette chocolaterie est une véritable institution. Fondée en 1894 elle en a vu du beau monde. D’ailleurs ils ont tous  leurs portraits fièrement accrochés aux murs de l’établissement. Almodovar, Montand, l’Infante d’Espagne pour ne citer qu’eux se mêlent aux Madrilènes et aux touristes pour tremper leurs churros dans ce délicieux et épais chocolat.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Ce n’est pas guindé pour autant, l’ambiance est détendue et l’accueil très sympa et serviable malgré le monde.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

A présent passons aux choses sérieuses.

11h l’heure du petit dej. du petit dej espagnol nous somme d’accord. Passez votre commande au comptoir,  allez vous installer à l’une des tables en marbre, votre paradis ne va pas tarder.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Appréciez ce moment, admirez ce chocolat crémeux et onctueux. Appréciez bordel ! Appréciez!

©Sabrina Penniello
©Sabrina Penniello

Ce chocolat est réalisé avec de la fécule. C’est ce qui lui donne cette consistance particulière. J’ai lu quelque part que l’Espagne a obtenue une dérogation de l’U.E pour continuer à utiliser de la fécule pour cette recette. C’est la meilleure !

Vous êtes installés? Choisissez le premier churros qui sera sacrifié: « Trou, ce sera toi que je mangera au bout de trois, un, deux, trois! »
Pour ce que la chaleur écrasante de Madrid ne fait pas peur, il y a la terrasse.

©Sabrina Penniello.
©Sabrina Penniello.

Je vous laisse j’ai des churros à tremper… 

 

 

 

Publicités

Tu peux dire un truc ici, mais gentillement.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s